Comment valoriser ses déchets en entreprise ?

Sans surprise, les enjeux environnementaux sont devenus majeurs pour tous les habitants de la planète. Et cela vaut aussi pour les entreprises, qui n’échappe pas à la règle, bien au contraire !

Valoriser ses déchets, une contrainte ou une opportunité ?

Question de point vue mais à mon sens, il s’agit plus d’une opportunité que d’une simple obligation législative ou d’un effet de mode. En effet, il faut voir plus loin que la simple valorisation des déchets :

  • Il faut savoir qu’un déchet n’est jamais rentable, peu importe le moyen de recyclage ! Donc en agissant en amont et en diminuant par exemple les quantités de matières et d’emballage, une entreprise réduira ses coûts et fera donc des économies. Mieux gérer les déchets permet de maîtriser les coûts, mais les réduire permet de réelles économies.

  • Engager ou pas dans une démarche environnementale, toute entreprise en 2022 doit penser à son impact sur l’environnement. Réduire et valoriser ses déchets permet de diminuer l’impact environnemental de l’entreprise et sans forcément mettre en place des dizaines d’actions contraignantes

  • Une entreprise qui s’implique au quotidien dans une gestion intelligente de ses déchets renvoie une image bien plus positive à ses clients, partenaires et collaborateurs. Valoriser ses déchets, c’est aussi valoriser son image !

Organiser la gestion des déchets pour mieux les valoriser

  1. Analyser en amont vos types de déchets pour les catégoriser et ainsi mieux les traiter :

Quelle est la source ? Quel est le type de déchet ? Quelle quantité ? Est-ce qu’il s’agit de déchets dangereux ? Quel est le degré de recyclage ?

  1. S’informer sur les réglementations

Quelles sont les contraintes réglementaires qui s’appliquent à mes déchets ? Comment gérer l’élimination de mes déchets selon leur type (stockage, collecte, …) ? Est-ce qu’il y a des services les services proposés par ma collectivité ou par un prestataire privé qui me faciliterait la tâche ?

  1. Sensibiliser le personnel

Est-ce qu’ils sont informés des enjeux environnementaux ? Des enjeux réglementaires ? De leurs moyens d’action au quotidien ? Il est toujours plus facile de s’impliquer quand on comprend pourquoi.

  1. Diminuer la production de déchets

Je ne vous apprends rien en vous disant que le stockage et la collecte représentent une charge pour l’entreprise. Mettez en place des bonnes pratiques pour diminuer à la source la production de déchets et réaliser des économies.

  1. Trier les déchets

Il est obligatoire de trier ses déchets selon leur nature pour pouvoir les valoriser correctement. C’est ce qu’on appelle le tri sélectif. D’ailleurs, en tant que citoyen, nous réalisons déjà le tri sélectif dans notre vie privée (coucou la poubelle jaune).

  1. Faire collecter ses déchets et valoriser ses déchets

Une fois vos déchets triés, il faut les faire collecter. Les collectivités publiques ou les prestataires privés sont disponibles pour réaliser cette tâche, selon la natures des déchets. Si vous avez des déchets en trop petites quantités, il est possible d’organiser une collecte collective.

  1. Organiser un suivi

Au delà de l’obligation réglementaire de certains types de déchet, un bon suivi permettra de mieux optimiser la collecte et la valorisation des déchets.

Retrouver dès maintenant le dossier complet de l’Ademe pour vous aider dans la gestion continue de vos déchets.

Aller plus loin dans la valorisation

Certains entrepreneurs rivalisent de créativité et de motivation pour valoriser un maximum de déchet de la façon la plus intelligente possible.

On a par exemple Anne Caron, dirigeante de Caron Service Automatique, qui réutilise son marc de café en tant qu’engrais ou répulsif naturel. En effet, en assurant la gestion et la maintenance de plus de 1500 distributeurs de boissons chaudes, cette entrepreneuse fait face a plus de 2 tonnes de marc de café par semaine ! Elle a donc organisé une collecte hebdomadaire auprès de ces clients pour valoriser au mieux ce déchet organique au fort potentiel.

Autre exemple avec Jacques Setbon, dirigeant de L’agence de Fab, qui crée des sacs à partir des chutes de tissus. Il a ainsi créé la marque Rec Tex et a fabriqué plus de 2000 produits textiles recyclés (confectionnés par un ESAT) qu’il vend ensuite sur son site web. Un bel exemple de valorisation de déchet où se mêle écologie, social et e-business !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *